Crédit classique, crédit lombard ou avance sur épargne ?

Ecrit par la rédaction de Pledger. Article mis à jour le 02/04/2024.

Chapeau : Vous avez des travaux à réaliser, une voiture à acheter ou tout autre projet à financer, et vous vous interrogez sur la meilleure option. Voici un comparatif des différentes options qui s’offrent à vous : récupérer votre épargne, faire un crédit classique, faire un crédit lombard ou demander une avance sur votre épargne.

Récupérer son épargne

Vous pouvez tout simplement décider d’utiliser vos actifs financiers pour financer votre projet. Vous effectuez alors un retrait sur votre contrat (assurance-vie, PEA etc.).

Avantages et inconvénients :

Cette option est la plus simple et rapide à mettre en place.

Néanmoins, cela signifie que vous perdez le potentiel de développement de vos actifs qui ne pourront plus fructifier. Par ailleurs, vous risquez de subir l’imposition sur les bénéfices. De plus, dans le cas de produits fiscalisés comme l’assurance-vie ou le compte-titres, vous perdez les avantages fiscaux liés à la conservation de certains produits (8 années de détention pour l’assurance-vie et avantage lors de la succession). Enfin, certains types d’actifs financiers ne peuvent tout simplement pas être récupérés, comme le Plan Epargne Entreprise si vous l’avez ouvert depuis moins de 5 ans.

Crédit classique

Vous pouvez décider de solliciter votre banque ou un courtier pour trouver un crédit bancaire classique.

Avantages et inconvénients :

Cette option est très courante donc de nombreux acteurs la proposent. La mise en place est relativement rapide et vous avez de bonnes chances de trouver un financement. Néanmoins, les prêts bancaires ont en général des taux élevés et le coût du crédit est significatif. Par ailleurs, il y a des chances que vous vous voyiez refuser le crédit dans le cas de certaines situations professionnelles : profession libérale, situation instable etc.

Crédit lombard

Vous pouvez décider de faire un crédit lombard. Il s’agit également d’un prêt bancaire classique, mais en plus vous mettez votre épargne en garantie du prêt afin de bénéficier de meilleures conditions, surtout en termes de taux.

Avantages et inconvénients :

Cette option est moins répandue car relativement récente. L’avantage réside principalement dans le taux qui est significativement plus faible (environ 1,5%) qu’un prêt classique. L’idée est que la banque qui prête est sécurisée grâce à la garantie, donc elle consent un meilleur taux.

Pour autant, même si elle est mise en garantie, l’épargne appartient toujours à son détenteur, et elle continue à fructifier (voir Crédit lombard : quels sont les risques ?). Par ailleurs, les banques sont plus souples que dans le cas d’un crédit classique, et les chances que le crédit soit accepté sont plus élevées. Les inconvénients sont essentiellement que l’épargne ne peut pas être récupérée entièrement tant que le crédit n’a pas été remboursé.

Avance sur épargne

Vous pouvez opter pour une autre option méconnue, l’avance sur épargne. Proposée pour des contrats d’assurance-vie, cela consiste à demander une avance sur votre contrat que vous remboursez sous un délai convenu.

Avantages et inconvénients:

L’avantage de cette option est que la mise en place est relativement facile et que l’assurance-vie continue de fructifier. Par ailleurs, cela n’a pas d’impact sur votre taux d’endettement, et tout détenteur d’assurance-vie y est éligible.

Les inconvénients sont d'une part le délai maximum pour rembourser qui est de 3 ans renouvelable une fois (dans la majorité des cas), et le fait qu’il s’agit d’un crédit à remboursement in fine. Donc vous ne payez que les intérêts d’emprunt, et au moment du remboursement vous devez rembourser tout le montant de l’avance. Donc il faut anticiper une rentrée d’argent suffisante, ou alors vous devrez ponctionner votre contrat d’assurance-vie pour rembourser l’avance.

L'oeil de l'expert
L’avance est une excellente option lorsque vous souhaitez rembourser la somme prêtée dans un délai court, à savoir 3 à 6 ans. Pour des projets avec des montants plus significatifs, le crédit lombard est une en général une meilleure alternative, car les durées de remboursement que proposent alors les banques vont souvent au-delà de 10 ans, voire 20 ans.

Conclusion

En conclusion, en fonction du type de projet, une option plutôt qu’une autre peut s'avérer plus intéressante. Pour la simplicité, optez pour un retrait de votre épargne. Pour l’optimisation financière, optez pour l’avance sur épargne s’il s’agit d’une assurance-vie et que vous prévoyez une belle rentrée d’argent dans un délai de 3 à 6 ans, et sinon optez pour le crédit lombard qui vous permettra de bénéficier des meilleurs taux sans sacrifier votre épargne.